top of page

EMPATHIE VERSUS SYMPATHIE :

J'entend souvent les gens me dire qu'ils sont Empathiques sans forcèment comprendre la différence qu'il peut y avoir avec le fait d'être Sympathique.


Et c'est très différent:


L'empathie implique de ressentir et comprendre les émotions d'autrui.

Être empathique c'est un super pouvoir qui demande beaucoup d'énergie !

L'empathie nous permet de voir les choses du point de vue d'autrui, plutôt que du nôtre. C'est une qualité essentielle qui favorise les relations sociales et professionnelles, développe la conscience de soi et contribue à un monde plus juste.


C'est un SOFT SKILLS ou compétence comportementale précieux!


Une personne empathique a cette faculté à comprendre les émotions d’autrui et les siennes. On parle, dans certains cas, d’intelligence émotionnelle.

Une bonne compréhension émotionnelle soutient la prise de décision et le contrôle de son comportement.


L’empathie est une caractéristique qui apparaît entre 4 et 5 ans dès lors que les enfants sont capables d’exprimer leurs idées. Elle se reconnaît à travers l'entraide, la solidarité et la compassion que les enfants peuvent avoir entre eux. Mais surtout, plus les adultes référents montreront cette caractéristique, plus l'enfant la développera dans le temps. #rôlemodèle


Il en existe 3 type d'empathie :

  • L'empathie émotionnelle ou affective : la personne empathique ressent l'émotion et l'état affectif d'autrui.

  • L'empathie cognitive : il s'agit de la capacité à comprendre les pensées et les intentions des autres.

  • L'empathie mature : cette forme combine les deux types précédents.

Toutefois, attention à un point: il est important de souligner que l'empathie émotionnelle peut pousser une personne à se noyer dans les émotions de l'autre. Avoir de l'empathie sans intelligence émotionnelle peut être une véritable souffrance.


Les rôles de l’empathie sont multiples dans la vie quotidienne et favorisent :

  • La compréhension émotionnelle

  • La fluidité dans la communication

  • Une meilleure gestion des conflits

  • L’efficacité d’un leadership

  • Les bonnes relations

Pour exemple, un leader empathique va savoir:

  • Valoriser l’autre : en lui montrant sa reconnaissance, sa confiance, son intérêt…

  • Partager des missions pertinentes et inspirantes

  • Être optimiste et partager les succès

Alors, vous en connaissez ? Vous vous reconnaissez ?


Versus


La sympathie consiste à éprouver de la compassion ou de la compréhension envers les difficultés d'une personne sans nécessairement ressentir ses émotions de manière aussi profonde.


En résumé, l'empathie est une compréhension émotionnelle, tandis que la sympathie est une réaction compatissante.


*Le saviez-vous ?

L’empathie figure parmi les 6 types de personnalités définis dans le Process Communication Management* (on s'en reparlera ici). L’empathe est perçu comme une personne sensible, chaleureuse et qui ressent le besoin de faire plaisir.

Parmi ces personnalités, on retrouve :

  1. Le promoteur

  2. Le rêveur

  3. Le rebelle

  4. Le travaillomane

  5. Le persévérant

Pour finir: C'est quoi le manque d'empathie ? Eh bien, c'est l'incapacité de « sentir l'autre » et de « se sentir soi-même » c'est une défense narcissique (de l'égo) qui peut ouvrir la porte à la dégradation de l'autre en un pur objet dépourvu de subjectivité.



Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page